skip to Main Content
Menu
Les Six Expériences De Salvatore à Bordeaux

Les six expériences de Salvatore à Bordeaux

Pour réaliser nos carnets d’expériences, nous rencontrons de nombreuses personnes, forcément toutes très intéressantes, et bien sûr uniques. Même si on aimerait beaucoup, on reste contraints par notre format papier et on ne peut pas transformer chaque rencontre en un carnet d’expériences… Mais qu’à cela ne tienne, cela ne nous empêche pas de vous les présenter et de partager quelques-unes de leurs expériences sur le blog !


Salvatore

Salvatore, la quarantaine, est arrivé à Bordeaux il y a deux ans. D’origine italienne, il est depuis fin 2014 l’actuel chef de chœur de l’Opéra de Bordeaux. Pour son travail, il a été amené à vivre dans différentes grandes villes en Argentine, au Canada, en Italie, en Chine, au Japon, en Russie, en Espagne, aux États-Unis… Et aujourd’hui, il ne se verrait plus partir de Bordeaux, tant il apprécie d’avoir posé ses valises dans une ville à taille humaine qu’il trouve lumineuse et agréable, et où il peut tout faire à pied ou à vélo avec ses enfants.

Salvatore devant l'Opéra de Bordeaux

Salvatore devant l’Opéra de Bordeaux


Dans les pas de Salvatore

Je suis Italien et avec ma femme, qui est Argentine, nous avons habité dans différentes villes, un peu partout dans le monde. D’habitude, j’aime changer de ville régulièrement, tous les 4 ou 5 ans, mais depuis que nous sommes arrivés à Bordeaux, je me sens bien de rester ici, je trouve la vie agréable.

Je trouve que Bordeaux est une ville très lumineuse, avec de belles couleurs, et où c’est agréable de circuler… Il y a plein de nouveaux aménagements qui permettent de tout faire à pied ou à vélo. C’est génial pour les enfants, ils sont très libres, ils adorent ça… En plus, il y a des grands parcs à quelques minutes seulement du centre, c’est vraiment « cool » et reposant.

Quand nous sommes arrivés à Bordeaux, je voulais habiter juste à côté du Grand Théâtre où se trouve l’Opéra, pour pouvoir y aller à pied. Aujourd’hui, nous habitons donc dans une petite maison, dans une rue peu passante à trois minutes de l’Opéra. J’adore ce quartier, c’est très vivant, et on a l’avantage d’être dans le centre-ville, tout en étant au calme.

J’apprécie que ce soit aussi une ville très internationale et en pleine expansion : j’ai beaucoup d’amis qui ont quitté Paris pour venir s’installer à Bordeaux, et l’année prochaine, avec la mise en place de la ligne à grande vitesse, ça va encore être renforcé. On ressent ce dynamisme, cet optimisme quand on se promène dans la ville.
Le matin, quand il fait beau, avant de commencer ma journée à l’opéra, j’aime bien faire le tour des quais à vélo… C’est une petite balade de huit kilomètres, au bord de la Garonne, c’est parfait pour respirer un peu et se détendre.

Et puis autour de Bordeaux, il y a tout ! À 50 minutes, tu as la dune du Pilat, c’est super avec les enfants… Et les couleurs sont vraiment magnifiques… tu as la couleur sable de la dune, le vert de la forêt, et le bleu de la mer en face de toi ! À la même distance de Bordeaux, tu as aussi le petit village médiéval de Saint-Émilion, qui est formidable, très joli, l’occasion d’une belle balade.

 

Ses six expériences à Bordeaux

Grand Théâtre de Bordeaux
concerts
 
L’Opéra de Bordeaux
Place de la Comédie, Bordeaux | Concerts à 12h30 régulièrement, consulter le calendrier

Bien sûr, je vous invite à aller à l’Opéra de Bordeaux, le Grand Théâtre est un lieu magnifique à découvrir. Et vous pourrez en profiter pour découvrir l’Opéra à l’occasion d’un « Midi musical » par exemple. C’est un concept lancé pour démocratiser l’accès à la culture à l’Opéra et faire connaître le lieu. Ce sont de petits concerts, à l’heure de la pause déjeuner, une formule idéale pour se détendre du travail et « manger » un peu de culture à petit prix.

Rue Bouffard
boutique curiosite « Rue musicale »
rue Bouffard, Bordeaux

Dans cette rue, près de la place Gambetta, il y a beaucoup de petits magasins de musique. C’est important pour moi, bien sûr, et comme ce n’est pas loin de l’Auditorium, j’aime bien y aller.
Autour du Conservatoire il y a aussi des magasins de musique. J’aime bien passer dans ces boutiques. Et pour aller du Conservatoire à l’Opéra je passe par le « quartier arabe » dans Saint-Michel, c’est un arc en ciel de couleurs, il y a plein de tissus partout et des odeurs d’épices.

Da Luigi
restaurant
 
Restaurant italien
23 rue du Pas-Saint-Georges, Bordeaux | lun-dim 12h-14h30 & 19h-22h30

J’apprécie d’aller là-bas, c’est un vrai restaurant italien, avec de bons produits italiens. C’est tout petit, mais on mange toujours très bien…

Librairie Mollat
boutique Librairie indépendante
15 rue Vital Carles, Bordeaux  | lun-sam 9h30-19h30

C’est une librairie immense, mais le personnel est très bien : ils ont tous une vraie culture littéraire, beaucoup plus que dans d’autres librairies. C’est la première fois que je trouve une librairie avec un personnel pareil, les propriétaires ont compris que dans le monde actuel, celui d’Internet et Amazon, il faut fournir une raison aux acheteurs de venir en librairie. J’adore y acheter des livres, souvent je viens pour un et je repars finalement avec quatre !

Cinema Utopia
Théatre et Cinéma
 
Cinéma indépendant
5 place Camille Jullian, Bordeaux


C’est un lieu unique, une ancienne église transformée en cinéma avec une ambiance très intellectuelle, pour les amoureux du cinéma. Tu as des films que tu ne trouves pas ailleurs, avec une programmation internationale indépendante. Et tu peux prendre un café sur place pour profiter du lieu.

Darwin
curiosite
 bar restaurant 
Lieu dynamique et alternatif
87 quai des Queyries, Bordeaux

Le quartier rive droite est en pleine transformation, et Darwin c’est un nouveau quartier dans le quartier, dynamique, très intéressant pour les jeunes notamment. C’était un endroit avec des usines abandonnées, et c’est devenu un lieu alternatif, avec un espace de coworking, des restaurants, des bars, des locaux associatifs ! C’est « cool » d’y prendre un verre ou déjeuner en terrasse.

Camille

Co-fondatrice de Zigzao, exploratrice curieuse et voyageuse, multi-potentiel et non spécialiste, passionée par l’éducation populaire, le pouvoir d’agir et les alternatives locales, Camille aime faire plein de choses différentes souvent en même temps, partir à la découverte de lieux conviviaux et/ou engagés, rencontrer des personnes qui se bougent pour faire bouger, et parler de transition, de futur et de tourisme durables et doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top